Fermer
Aller au contenu principal
Retour aux actualités

Abécédaire des grandes chênaies de France – Chinon, une forêt médiévale

Abécédaire des grandes chênaies de France – Chinon, une forêt médiévale

Paru en octobre 2018, le livre Le Chêne en majesté, de la forêt au vin met en lumière le concept de terroir forestier : un sol et une exposition, une pluviométrie particulière, un ensoleillement spécifique, auxquels il faut ajouter un type d’essences, une densité de plantation et un âge moyen, qui vont influencer le grain et la qualité du bois. La valeur d’une haute futaie de chênes dépend donc de son terroir et de la manière dont elle a été « conduite », dirait un vigneron, ou « gérée », dit l’expert forestier.

Le livre, richement illustré de photographies, dresse notamment, à travers un abécédaire forestier offrant aux lecteurs de nombreux détails géographiques, mésoclimatiques, géologiques et historiques, la liste de vingt-six chênaies parmi les plus belles de France, à l’image de la forêt de Chinon.

 

Ancienne propriété seigneuriale, puis chasse royale, la forêt de Chinon couvre 5 100 hectares où le chêne sessile domine à 52 %. Mais les pins sylvestres (25 %) et maritimes (17 %) ainsi que les hêtres rivalisent avec l’essence reine des tonneliers. Encadrée au nord par la Loire et au sud par la Vienne, elle reçoit en outre 695 millimètres de pluie chaque année. Une grande diversité de sols, avec des affleurements de roches calcaires, argileuses et gréseuses, s’étend sur un relief modelé allant de 50 à 120 mètres.

Une réserve biologique a été créée sur 180 hectares dans le vallon de Maurepas et trois secteurs ont été classés en zone Natura 2000. Cette forêt domaniale de type atlantique appartient au Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, où l’on trouve de nombreuses plantes rares (androsème…) et des espèces protégées (crapaud calamite…). Le chinon est aussi un vin d’appellation contrôlée, en rouge et rosé avec le cabernet franc et le cabernet sauvignon, comme en blanc, avec le chenin. Le plus célèbre est sans doute le Clos de l’Écho, du domaine Couly-Dutheil, un rouge tannique et framboisé, mais qui ne voit plus le bois depuis 2003. Tout se perd !

 

Retrouvez l’intégralité de l’abécédaire des grandes chênaies de France, et bien plus encore, dans Le chêne en majesté, de la forêt au vin de Sylvain Charlois et Thierry Dussard.