Fermer
Aller au contenu principal
Retour aux actualités

Décrypter les appellations du vignoble Bordelais

Décrypter les appellations du vignoble Bordelais

Bordeaux doit sa distinction de premier vignoble AOC de France à la grande diversité de ses terroirs de haute qualité. Il y a dans cette gamme étendue de vins fins de quoi faire le bonheur de tous les amateurs, pour toutes les occasions et dans une vaste gamme de prix.

FAMILLES ET APPELLATIONS

C’est à partir des facteurs géographiques et des styles de vins produits que se définissent les six familles de vins de Bordeaux : Bordeaux et Bordeaux supérieur, Les Graves et le Sauternais, L’Entre-Deux-Mers, Le Libournais, Blaye et Bourg et le Médoc. Le vignoble Bordelais dénombre pas moins de 47 AOC (Appellations d’Origine Contrôlée) réparties sur l’ensemble des six familles de la région, sur la rives Gauche et Droite de la Gironde. Les cépages rouges majoritairement cultivés sont le Merlot, le Cabernet sauvignon et le Cabernet franc. L’encépagement blanc est majoritairement composé de Sémillon, de Sauvignon blanc et de Muscadelle.

CLASSEMENTS

Bordeaux, inaugure la notion de classification dès 1855 sous Napoléon III, synonyme de qualité et de prestige à travers le monde. Le principe des crus classés illustre parfaitement la synthèse de la typicité d’un terroir et du travail des hommes sur plusieurs générations au service de la qualité.

Il existe en Gironde plusieurs classements, présentés ci-après par ordre d’ancienneté :

Le classement des Grands Crus de 1855, dans lequel figurent uniquement les vins rouges du Médoc, les vins blancs liquoreux de Sauternes et de Barsac et un cru rouge des Graves. Il se base sur la notoriété des crus et le prix des transactions.

Le classement des Graves, qui regroupe 16 Crus Classés, a été établi à la demande du Syndicat de défense de l’appellation des Graves et a été mis en place par l’Institut National des Appellations d’Origine (INAO) en 1953. Il est organisé par communes et par type de vin : rouge ou blanc.

Le classement de Saint-Émilion a vu le jour à la demande du Syndicat de défense de l’appellation Saint-Émilion et a été mis en place par l’INAO en 1954. Le décret précise que l’INAO doit procéder tous les dix ans à la révision de ce classement. Depuis 1954, 6 classements ont ainsi été effectués.

Le classement des Crus Bourgeois du Médoc a été établi en 1932 : les crus bourgeois sont rassemblés en liste par les courtiers bordelais, sous l’égide de la Chambre de commerce de Bordeaux et de la Chambre d’agriculture de la Gironde. Les critères de ce classement sont la qualité et la valeur des vins rouges produits dans l’une des huit appellations du Médoc : Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe.

Le classement des Crus Artisans en Médoc regroupe 44 Crus. La dénomination « Crus Artisans » existe depuis plus de 150 ans : ces petites propriétés viticoles appartenaient souvent à des artisans : tonneliers, charron ou maréchal-ferrant. Cette distinction renaît en 1989 avec la création du Syndicat des Crus Artisans du Médoc. Ce classement est basé sur la qualité et la valeur des vins produits dans de petites propriétés (moins de 5 hectares) dans l’une des huit appellations du Médoc : Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe.

Source : https://www.bordeaux.com/fr/